Jusqu’où certaines personnes ont-elles peur des araignées ? Visiblement pour certains, jusqu’au point de faire peur à leur propre voisin ! Le fait divers s’est déroulé il y a une semaine, le samedi 21 novembre dans la banlieue de Sydney (Australie). La Police reçoit l’appel paniqué d’un homme qui déclare qu’un crime abominable est en train de se dérouler chez son voisin; des cris de femmes s’échapperaient de la maison d’en face, suivis de menaces claires : « je vais te tuer, tu es morte; meurs, meurs !« . L’individu au téléphone précise aussi que l’on peut entendre des bruits de meubles cassés. Bref, la Police doit intervenir, et vite !

Ce qu’il ne faut surtout pas faire !

Mais voilà, arrivés sur les lieux du drame supposé, les forces de l’ordre tombent nez à nez avec un individu qui a l’air totalement surpris par l’arrivée des hommes en uniformes. S’en suit un dialogue surréaliste:

La Police : « Où est votre femme ? «

Le suspect « Euh… je n’ai pas de femme. »

La Police : « Où est votre petite amie ? »

Le suspect : « Euh… je n’ai pas de petite amie… »

La Police : « On nous a appelé pour nous rapporter des cris de femme provenant de votre appartement, où est elle ? »

Le suspect : « Je ne vois pas de quoi vous parlez… J’habite seul! »

La Police : « Bon sang, vos voisins vous ont clairement entendu crier que vous alliez la tuer et des meubles étaient jetés à travers l’appartement… ! Bon sang, mais que lui avez-vous fait ?»

Le suspect : « C’était une araignée… »

La Police : « Excusez-moi ? »

Le suspect : « C’était une araignée, mais une très grosse araignée… ! »

La Police : « Et les cris de femme ? »

Le suspect : « Oui désolé, c’était moi aussi, j’ai horreur des araignées. »

L’arachnophobie (la peur des araignées) peut parfois mettre certaines personnes dans des états de peur incontrôlées…Mais jusqu’à hurler comme une femme éplorée, il fallait vraiment que l’araignée soit grosse !

huntsman