L’information a été révélé par le quotidien Saoudien Al-Saada. Employée par une compagnie de la péninsule arabique, cette hôtesse de l’aire se prostituait sur les vols long courriers pour plus de 2 000€. Surprise dans les toilettes, « la main dans le sac » elle a reconnu les faits et a été immédiatement licencié par son employeur. En 2 ans, elle aurait accumulé un pactole avoisinant les 900 000€. Culotté, l’hôtesse de l’aire assure qu’avec ce magot elle n’a que faire de son licenciement.

kulturebuzz