Koko est un gorille femelle âgée de 44 ans qui vit à San Francisco. Ce grand singe absolument exceptionnel a appris le langage des signes, développant au fur et à mesure de son apprentissage des facultés étonnantes de dialogue inter-espèce, des capacités d’associations d’idées ainsi que des facultés de création que l’on ne pensait pas possible en dehors de l’espèce humaine. Koko maitrise aujourd’hui plus de 1000 signes et c’est tout « naturellement » que le gorille a porté un message d’urgence pour la sauvegarde de notre planète, message qui nous est destiné, à nous les « hommes stupides » (comme le dit Koko) et qui a été porté aux « décideurs » de la conférence internationale COP21.

Simple mais étonnant (euphémisme), Koko explique que l’homme doit « réparer » la Terre (mais vu qu’on est « stupide », ce n’est pas gagné) et que lui et la nature ne font qu’un. On a beau avoir vu des choses incroyables, cet enregistrement là, réalisé pour le compte de l’association écologiste Noé, parvient sans peine à nous faire écarquiller les yeux. Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur Koko, sachez que le primate génial a son site dédié et que la plupart des vidéos qui y sont répertoriées sont un véritable enchantement (comme ce moment où Koko apprend la disparition de l’acteur Robin Williams, qu’elle avait côtoyé). Koko président !