Il s’appelle Marvin Buckles et vient d’être condamné à 15 ans de prison par le tribunal de Knoxville aux Etats-Unis. Conséquence d’un selfie où l’individu apparait avec une arme alors qu’il avait été par le passé condamné pour trafique de stupéfiants et pour détention illégale d’arme à feu. Se trouvant être sous le coup d’une interdiction formelle de port d’arme, le FBI qui continuait à le suivre, c’est servi de ce clicher qui circulait sur les réseaux sociaux, pour faire condamner le « bad boy ». C’est bien connu chez les gangsters, le téléphone est la première des balances…

kulturebuzz