Il est australien, d’origine vietnamienne, et il est aussi à l’origine de l’un des buzz les plus drôles de ces derniers jours; « il », c’est Phuc Dat Bich, un jeune australien de 23 ans qui assume crânement son nom d’origine (qui se prononce d’ailleurs Fou Da Bi) même si ce dernier a des accointances plus que troublantes avec l’expression américaine assez gratinée « Fuck That Bitch » (ou autrement et vulgairement dit : « Nique cette salope« ; désolé).

Passport2011a-640x427

La confusion du nom et de l’expression salace fait beaucoup rire sur la toile, mais pour ce pauvre Phuc Dat Bich, l’affaire était devenue plutôt désagréable dans la mesure où Facebook avait plusieurs fois supprimé son profil, arguant d’une identité mensongère ou d’une mauvaise plaisanterie.

Afin de faire valoir son bon droit, Phuc Dat Bich a donc demandé et obtenu le soutien des internautes, qui se sont mobilisés tant et si bien que Facebook a fini par accepter la page de l’intéressé, suivie à présent par plus de 40 000 personnes. Interrogé sur sa mésaventure,  Phuc Dat Bich répond : « Je suis heureux et honoré d’être en mesure de rendre les gens heureux simplement en les faisant rire au sujet de quelque chose qui apparaît scandaleux et ridicule« .