L’individu peu renseigné qui tomberait sur une expo de Philipp Weber penserait sans doute admirer les clichés grands formats d’un photographe légèrement obsédé par les femmes jeunes, jolies et un peu dénudées (si peu…). Et pourtant, Philipp Weber n’est pas un photographe…mais un peintre, et ses « clichés » sont en fait des toiles très traditionnellement réalisées avec de la peinture à l’huile. Le résultat est totalement sidérant tant l’impression d’hyper-réalisme empêche toute perception de la vraie nature de l’oeuvre de Weber, comme une illusion d’optique…Il faut vraiment regarder de très près pour se rendre compte du travail effectué et de la technicité nécessaire pour obtenir un tel niveau de détail. Fascinant…

intro-philipp-weber-bless

intro-philipp-weber-bless3

2012-bless-4-philipp-weber

2012-bless-1-philipp-weber

2010-creatura-6-philipp-weber

2010-creatura-5-philipp-weber

2007-weisses-herz-6-philipp-weber

intro-philipp-weber-prinzessinnen

2007-abendrot-5-philipp-weber

2007-abendrot-4-philipp-weber

2007-abendrot-1-philipp-weber-1

intro-philipp-weber-cheerleaders

2003-cheerleaders-5-philipp-weber

2003-cheerleaders-3-philipp-weber

intro-philipp-weber-rivalinnen

2005-die-jagd-7-philipp-weber

Qu’on se le dise, Philipp Weber sait aussi peindre d’autres sujets que des jeunes femmes peu vêtues :

2005-die-jagd-2-philipp-weber