Cette belle histoire commence mal : pris en pleine tempête, un jeune pélican se retrouve isolé de son groupe et échoue tout près du camp Nomad Tanzania à Greystoke Mahale, en Tanzanie. Par chance, le directeur du camp, un certain Jeffrey, est aussi un chic type qui a le coeur sur la main : patiemment, jour après jour, il s’occupe de l’animal, le nourrit, et le prend même avec lui dans son kayak afin de lui apprendre à pêcher. Au bout de quelques semaines, l’improbable arrive : l’homme et le pélican sont devenus inséparables et l’animal montre même de véritables signes d’affection envers celui qui l’a sauvé d’une mort certaine.

Les images capturées avec la GoPro Hero de Jeffrey sont superbes, et prouvent que la notion d’amitié dépasse de loin les limites des espèces animales. BigBird le pélican se positionne sur les épaules de Jeffrey ou pose doucement sa tête sur le bras de son sauveur. Difficile de faire plus touchant, et l’on peut comprendre aisément que GoPro ait choisi ce film dans le cadre de sa campagne GoPro Hero 4.