Ehsan Abdulaziz est un promoteur Londonien de 46 ans adepte du milieu de la nuit et plus grave, accusé de viol sur mineurs comme le rapporte le célèbre journal The Telegraph. C’est lors de l’une de ces sorties nocturnes dans une discothèque huppé de la capitale anglaise qu’il aurait fait la connaissance de 2 jeunes filles dont l’une âgée de presque 18 ans. En fin de soirée, il aurait alors proposé aux jeunes femmes de venir prendre un verre chez lui. Une fois à son domicile il aurait drogué et tenté d’abuser sexuellement de l’une d’entre elle. La victime en question se souvient de s’être réveillée sur le canapé de l’homme, en train d’être violé par ce dernier.
Entendu par les forces de polices, l’homme plaide non coupable et affirme  : « qu’après des relations sexuelles avec l’amie de la plaignante son pénis était encore en érection et qu’il avait du sperme sur ses mains quand il est allé dans le salon. Et lors du second interrogatoire, il a précisé que l’ado qui l’accuse avait pris ses mains pour les mettre sur son vagin et que cela l’avait fait tomber sur elle. C’est ainsi que le pénis aurait accidentellement pénétré son vagin ».

A l’heure actuelle le procès fait les gros titres du Royaume-Unis, et pour le moment Ehsan Abdulaziz continue de nier toute accusation de viol.